Investir dans une VMC simple flux pour un habitat plus sain et économe en énergie

VMC simple flux

Publié le : 20 février 20238 mins de lecture

En décidant d’investir dans une VMC simple flux, soit Ventilation Mécanique Contrôlée, vous allez améliorer grandement la qualité de l’air intérieur, autoréguler la température et réaliser des économies d’énergie. Avec ce lien et ce guide d’installation, vous pouvez faire les meilleurs choix pour équiper votre habitat de la manière la plus sûre et la plus efficace.

Les avantages d’une VMC simple flux

Les VMC simple flux sont des systèmes d’aération modernes qui permettent de gérer et de maintenir un air intérieur sain et propre. Elles sont plus économes en énergie et offrent une meilleure ventilation qu’un système classique d’insufflation et d’extraction d’air. Les VMC simple flux sont de plus en plus populaires et offrent de multiples avantages :

Autorégulation de la température

Une des caractéristiques principales des VMC simple flux est leur capacité à réguler automatiquement la température intérieure. Toutes les pièces restent à une température optimale, tout au long de l’année, sans aucune intervention humaine. En plus d’assurer un confort optimal, cette autorégulation de la température permet de réduire la consommation d’énergie puisque les appareils de chauffage et de climatisation ne sont pas allumés en permanence.

Amélioration de la qualité de l’air intérieur

En plus de maintenir une température optimale, le système de ventilation d’une VMC simple flux améliore la qualité de l’air intérieur grâce à son filtrage et son échange d’air permanent. Les VMC sont équipées de filtres à air et d’un système de récupération de chaleur qui capture et récupère une partie de l’énergie contenue dans l’air instance afin de l’utiliser pour augmenter la température de l’air frais. Le changement fréquent de l’air évite l’accumulation de polluants et de bactéries tels que pollens et moisissures, autant responsables des allergies respiratoires que des mauvaises odeurs dans une maison.

Économie d’énergie

Le système de régulation de la VMC simple flux permet de réaliser d’importantes économies d’énergie, puisque les appareils de chauffage et de climatisation ne sont pas allumés en permanence pour maintenir une température optimale. L’efficacité des nouveaux modèles de VMC simple flux a été optimisée pour réduire la consommation d’énergie et réaliser des économies d’électricité. La vente d’air intérieur usé, la consommation des appareils est réduite et moins d’énergie est nécessaire.

Les différents types de VMC simple flux

Les VMC simple flux peuvent être divisés en 3 principaux types, chacun offrant des caractéristiques et des performances différentes, ceci en fonction des besoins et des exigences des utilisateurs.

VMC simple flux autoréglable

Le modèle le plus commun et le moins cher des VMC simple flux est le modèle autoréglable. Il est déconseillé pour les grandes maisons à cause de son débit d’air limitée. Celui-ci est néanmoins suffisant pour modérer une température optimale dans toutes les pièces d’une maison ordinary. Avec cette version, vous obtenez un bon rapport qualité/prix pour un système performante.

VMC simple flux hygroréglable

Ce type de VMC simple flux permet un meilleur contrôle et adapté à un habitat plus grand, puisque le débit d’air est plus élevée. Ce modèle est équipé avec un seul ventilateur à commande électronique, ce qui permet de contrôler le taux d’humidité de l’air. Son prix est bien plus élevé que le modèle autoréglable et c’est pourquoi ce type de VMC convient mieux aux grandes résidences et maisons.

VMC simple flux hygro B

Le modèle le plus performant et le plus avancé des VMC simple flux est le modèle « Hygro B », qui est équipé de deux managers électroniques qui permettent de gérer la vitesse de l’air et le taux d’humidité. Cette version est la plus économique du fait de sa capacité à s’adapter à la demande en énergie changeante des différentes zones. Ce modèle est plus coûteux que le modèle hygroréglable et se justifie par sa grande capacité de ventilation et sa longévité.

Les critères de choix d’une VMC

Lors du choix d’une VMC simple flux, il est important de prendre en compte certains critères, afin de bénéficier des meilleures performances et de la plus grande durabilité. En voici quelques-uns :

Conservation de la buée d’eau

La capacité de conservation de la buée d’eau est un des critères essentiels pour l’achat d’une VMC simple flux. Il existe plusieurs modèles avec différentes caractéristiques et leur capacité d’emplacement est variable. Il est important de choisir le modèle approprié en fonction du taux d’humidité de la maison et du nombre de personnes vivant dans la maison.

Évaluation de l’inertie thermique

C’est un deuxième critère très important, qui détermine la capacité de la VMC à maintenir une température stable en fonction des conditions extérieures. Une VMC à inertie thermique performante offrira une meilleure isolation et utilisera moins d’énergie pour entretenir une température idéale. La technologie de l’inertie thermique peut être un indicateur de résistance et de qualité dans le choix de votre VMC.

Sécurité et installation

Parce qu’une VMC est un appareil électrique, il est important de s’assurer qu’elle est installée correctement pour éviter tous types de risques électriques et d’inondation occasionnés par la mauvaise étanchéité du système. Il est également conseillé de s’assurer que la puissance du système VMC est adaptée à la taille de la maison et qu’il ne provoque pas de courant d’air qui pourraient perturber le confort des habitants.

Entretien et maintenance de VMC simple flux

Pour garantir une bonne performance et une longue durabilité, il est important de procéder régulièrement à un entretien et une maintenance adéquats de votre VMC. Voici quelques étapes pour assurer la bonne santé de votre système.

Nettoyage et remplacement des filtres

Pour empêcher l’entrée de poussières dans le système, veillez à nettoyer régulièrement les filtres de votre VMC et à les remplacer au moins une fois par an. De nouveaux filtres réduiront l’accumulation de poussière dans le système et donc le risque d’allergies et d’infections respiratoires.

Contrôle et changement éventuel des éléments mécaniques

Vérifiez que tous les éléments mécaniques de votre VMC sont en bon état et fonctionnent correctement. Assurez-vous que les moteurs et les composants internes sont propres et ne sont pas bloqués par des débris piégés. Plusieurs pièces mécaniques doivent être souvent remplacées et vérifiées par un technicien qualifié.

Plan du site